J'ai utilisé les coquillages d'allaitement BEBE NACRE

Durant ma grossesse, je vous avais présenté les coquillages d'allaitement BEBE NACRE. Pour (re)lire mon article à leur sujet, c'est par ici. Comme j'étais encore enceinte lorsque j'avais rédigé ce billet, je vous avais alors présenté les bienfaits de ces coquillages sans pouvoir vous dire concrètement ce que j'en pensais puisque je n'avais pas encore pu les tester... C'est désormais chose faite ! Je rédige donc ces quelques lignes pour vous faire part de mon expérience personnelle avec ces coquillages, de la mise en route de mon allaitement à aujourd'hui (soit un mois plus tard). Ils sont entrés en action un soir durant mon séjour à la Maternité et depuis, ils ne me quittent plus !

Quels sont les bienfaits de ces coquillages ?

Pour remettre les choses dans leur contexte, il faut savoir que les coquillages d'allaitement BEBE NACRE accompagnent les jeunes mamans dans la mise en route de leur allaitement. Ils ont pour but d'aider à la cicatrisation des crevasses, grâce au lait maternel qui possède de nombreux atouts : c'est par exemple un excellent cicatrisant et désinfectant naturel ! Les coquillages vont alors maintenir les mamelons hydratés en permanence et agir selon la méthode de cicatrisation humide. Ils empêchent également le frottement des bouts de seins sensibles sur les vêtements.

Mon expérience personnelle




Depuis toujours je savais que je désirais allaiter ce deuxième bébé, tout comme j'avais donné le sein à son grand frère. Ce que je souhaitais changer cette fois-ci dans ma façon d'allaiter, c'était (si possible) de ne pas utiliser de membrane en silicone. Je savais alors que je m'exposais au risque d'avoir des crevasses et que cela pouvait être très douloureux au point de pousser certaines mamans à stopper définitivement leur allaitement et à passer au biberon... 

Malheureusement, je n'y ai pas échappé et dès la deuxième nuit à la Maternité mes coquillages sont entrés en action avant qu'il ne soit trop tard. Je ne les avais pas utilisés à titre préventif, mes bouts de seins étaient déjà abîmés par la succion du bébé lorsqu'ils me sont venus en aide... C'était douloureux mais encore gérable. J'ai alors commencé à porter mes coquillages nuit et jour...

Après chaque tétée, j'étale un peu de lait maternel sur le mamelon et je les recouvre ensuite avec mes coquillages que je glisse dans le soutien-gorge. J'insère également dans le soutif' des coussinets d'allaitement afin d'éviter les tâches sur le sous-vêtement si jamais un peu de lait venait à couler. C'est plus par précaution qu'autre chose, car ce n'est jamais arrivé... Les coussinets d'allaitement me permettent surtout de pouvoir porter des débardeurs et autres vêtements d'été fins et légers, sans que l'on puisse voir la forme des coquillages au-travers.

Ce que j'apprécie, c'est la fraicheur des coquillages au moment où on les pose sur le mamelon fragilisé. C'est agréable et cela soulage un peu la douleur. J'aime aussi le fait qu'ils soient rigides et empêchent les bouts de seins sensibles de frotter contre le vêtement, ou pire de se coller sur les coussinets d'allaitement. Si vous êtes une maman allaitante, vous savez sans doute comme moi que la sensation du mamelon qui se décolle du coussinet est très désagréable (et même très douloureuse en cas de crevasses !) Du coup, les coquillages me préservent de cela. 

J'ai remarqué que mes mamelons abîmés se régénéraient plus vite grâce aux coquillages d'allaitement. Ils ne sont jamais secs et comme ils se réparent rapidement je n'ai jamais vraiment été gênée par une quelconque douleur durant les tétées. J'ai eu de la chance !

En plus, les coquillages sont jolis et nous donnent un air de petite sirène. C'est mieux que de porter des coquilles en plastique (comme on en voit régulièrement dans le commerce). De plus, contrairement à ces coquilles les coquillages d'allaitement ont l'avantage de ne pas stimuler une production de lait supplémentaire (en dehors des montées de lait habituelles) car ils n'appuient pas sur la glande mammaire de par leur forme évasée. 

Ma sage-femme a vu les coquillages et a eu l'air de trouver ça sympas. Elle n'a en tout cas pas émis d'avis négatif et n'a pas non plus eu l'air sceptique concernant leur utilisation.

En ce qui concerne leur entretien, c'est très simple ! Il suffit simplement de les laver régulièrement à l'eau chaude et au savon.


✎ Mon avis



A partir du moment où j'ai essayé ces coquillages pour la première fois à la Maternité, j'ai été conquise au point de ne plus les lâcher. D'ailleurs au moment où j'écris ces lignes, je les porte toujours et je n'ai plus jamais été confrontée au problème des crevasses. Je leur dis donc MERCI ! Je les utilise actuellement par prévention et surtout pour éviter le contact des bouts de seins avec les coussinets d'allaitement. Pour toutes celles qui (comme moi) trouvent que le retrait du coussinet est très désagréable car le mamelon reste collé dessus à cause du lait, sachez que les coquillages sont vraiment supers pour cet usage ! Ils peuvent donc être utilisés un bon moment. Et puis le jour où notre allaitement se terminera, les coquillages resteront un souvenir de cette belle période.


Que pensez-vous des coquillages d'allaitement ?







http://www.hellocoton.fr/famille/2016-08-22





 Nathalie, blogueuse
Maman d'un petit garçon né fin 2014
et d'une petite fille née durant l'été 2016.



https://www.instagram.com/blogmonjolicoeur/https://www.facebook.com/pages/Mon-Joli-Coeur/1401569383444290http://www.hellocoton.fr/mapage/mon-joli-coeur

12 commentaires:

  1. Jamais testé mais pour le prochain bébé ce sera assurément dans ma valise !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, ils sont supers ! Je ne regrette pas de les avoir et surtout de les porter chaque jour. Ils m'ont été d'une aide précieuse lorsque j'ai commencé à avoir des crevasses et aujourd'hui encore je les trouve utiles pour éviter que les mamelons ne frottent contre les vêtements ou coussinets d'allaitement :-)

      Supprimer
  2. J'en ai entendu parlé il y a peu et j'ai trouvé intéressant le côté écolo de la chose Et ton article m'a totalement convaincu de les essayer quand bébé sera là. Je me pose une question par contre, est-ce que ça tient bien en place ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, oui pour ma part je trouve qu'ils tiennent bien en place car on les pose contre le mamelon et ensuite le soutien-gorge par-dessus va les maintenir pour qu'ils ne bougent pas durant la journée.

      Par contre il existe plusieurs tailles de coquillages. Au moment de la commande il faut veiller à bien choisir la taille qui te conviendrait le mieux (en fonction du diamètre de l'aréole) ;-)

      > Taille Petite : coquillages entre 5 et 5,5 cm
      Taille Moyenne : coquillages entre 5,5 cm et 6,5 cm
      Taille Grande : coquillages entre 6,5 cm et 7,5 cm
      Taille Sur Mesure

      Supprimer
  3. Ahh j'avais déjà découvert le concept grâce à Torhia de Née dans un bosquet, ça me tente vachement !
    Y'a juste que pour l'instant je ne porte plus de soutif et que j'aimerais bien pouvoir continuer comme ça jusqu'à la fin de la grossesse et après, mais quelque chose me dit que c'est pas gagné...
    C'est cool de lire un avis en plus en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi j'avais découvert le concept grâce à elle ! :-) Et tout comme toi, ces coquillages me tentaient beaucoup. Maintenant que je les ai testés, je ne peux que les conseiller !

      Pour le soutien-gorge, je me suis presque fait gronder à la Maternité car je n'avais pas mis le mien après l'accouchement, un soir en chemise de nuit. On m'a dit que si je ne voulais pas avoir les seins qui tombent après l'allaitement, alors il faut porter un soutien-gorge jour ET nuit ;-)

      Supprimer
    2. Rholala... Pas sûre que les seins tombent comme ils disent. Après un an sans soutif' je vois clairement la différence : ils ont développé des muscles de soutien. J'ai juste per qu'avec la grossesse et l'allaitement ça aille trop vite pour que les muscles puissent suivre. Mais sinon quand j'y pense ça me semble logique qu'ils vieillissent mieux qu'avec quelque chose qui les maintient sans "effort". Enfin on verra... De toute façon pour ne pas avoir du lait partout il faut bien ça.. Je me trouverai peut-être des brassières qui serrent le moins possible :P

      Supprimer
    3. C'est vrai, je ne sais pas... Mais du coup dans le doute j'ai été remettre immédiatement un soutien-gorge d'allaitement (sans armature) que je ne quitte plus (même si je t'avoue que j'aimerais bien ne pas le porter la nuit pour plus de confort...)

      Après c'est vrai qu'il y a le problème des fuites de lait lorsque l'on allaite ^^ Même si je n'en perds que rarement, ça peut toujours arriver et je sais que c'est désagréable de se retrouver avec le vêtement mouillé, surtout en pleine nuit...

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout cela en 2011 et 2012 pour mes 2 grands mais ils m'auraient assurément sauvé l'allaitement.

    Les crevasses sont la raison pour laquelle j'ai arreté l'allaitement pour Maeva à 2 mois et demi :( Pour Nathan c'était un "ordre" de ma sage femme et de la maternité car j'ai terminé aux urgences avec de la fièvre et un engorgement de malade (je pouvais tirer 120 ml PAR sein après chaque tété de bébé). Du coup, je n'ai pas essayé pour Lucas, la peur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince, voilà tu confirmes ce que l'on m'a souvent dit : que les crevasses sont souvent la cause de l'arrêt de l'allaitement par les jeunes mamans... En même temps ça peut se comprendre, c'est douloureux ! 120ml par sein après chaque tétée ?!! Ah oui, tu avais vraiment beaucoup de lait ! Je comprends que tu aies eu peur d'allaiter le petit dernier du coup...

      Supprimer
    2. Oui c'était l'enfer :( et Nathan mangeait pourtant vraiment très bien au vu de sa prise de poids de l'époque. C'est horrible et pourtant j'adorais l'allaitement. J'ai très mal vécu le fait de devoir arreter.

      Supprimer

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

✎ Après avoir lu un article, laisser un COMMENTAIRE ne prend que très peu de temps mais fait vivre le blog ! MERCI à tous ceux qui prendront le temps d'en laisser pour réagir à mes articles ✉

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░