L'allaitement Maternel, une grande source de bienfaits

En cette semaine de l'allaitement maternel, j'ai décidé de vous parler de mon souhait d'allaiter mon futur bébé. Pour mon mari, qu'une maman fasse le choix de nourrir son enfant au sein a toujours été une évidence. On peut même dire que c'est lui qui m'a encouragé dans cette voie car il était bien conscient qu'il s'agit d'une méthode naturelle qui représente de nombreux avantages.

On peut donc dire que j'ai la chance d'avoir un homme à la maison qui me soutient à 100% dans ce projet et ne se sentira pas mis à l'écart sous prétexte qu'il ne pourra pas donner le biberon à notre enfant (ou alors ce serait faisable après avoir récolté mon lait à l'aide d'un tire-lait). Allaiter son enfant représente une source de bénéfices aussi bien pour le bébé que pour la maman. C'est ce qui m'a poussé à choisir l'allaitement maternel et les personnels de santé qui m'ont questionné sur le sujet, ont tous répondu que j'avais fait le bon choix car le lait maternel est ce qu'il y a de meilleur pour le bébé. Alors pour celles qui ne se seraient pas encore décidées entre le biberon ou l'allaitement maternel, voici quelques raisons qui m'ont poussées vers l'allaitement au sein.

   Un lait prêt à toute heure et toujours à la bonne température


La première raison qui peut pousser une femme à choisir l'allaitement maternel, est une question de pratique. En effet, le lait maternel est disponible à tout moment du jour ou de la nuit (peut importe que vous soyez à la maison, chez des amis, dans un parc etc...) bébé aura toujours de quoi manger. Inutile de prévoir tout un attirail de biberons et de dosettes de lait en poudre dans votre sac à langer dès que vous devez sortir quelque-part, votre enfant n'aura qu'à venir contre vous et téter pour se nourrir. L'avantage est que le lait maternel est toujours à la bonne température (nul besoin de s'inquiéter et de tester si le lait n'est pas brûlant après un passage du biberon au micro-ondes). La nuit, pas besoin de se creuser la tête pour compter les doses de poudre à mettre dans le biberon alors que vous êtes à moitié endormie. Avec l'allaitement maternel, pas besoin de préparation, vous n'avez qu'à prendre votre bébé et vous installer confortablement pour la tétée. En plus comme dirait mon mari, le lait maternel est totalement gratuit ! Ce qui est tout de même un argument de taille quand on voit qu'une boîte de lait artificiel est vendue aux alentours de 15€... Les couches coûtent déjà assez cher comme ça, alors si on peut économiser sur le lait c'est toujours ça de pris !

   Le lait maternel est reconnu comme étant la meilleure alimentation


Il faut savoir que le lait maternel est complet et couvre TOUS les besoins de votre bébé. Il contient des vitamines, des sels minéraux, des sucres, des graisses, des oligoéléments et des protéines dont il a besoin pour grandir. Tous ces éléments sont dosés en juste quantité et ce qui est génial, c'est que le lait évolue constamment en fonction de l'évolution des besoins de votre bébé, que ce soit au cours de la tétée, au cours de la journée voire même au cours des mois ! La nature est bien faite ! Bébé grandit et la composition du lait que vous produisez évolue pour s'adapter à ses nouveaux besoins. Le lait maternel reste donc la meilleure façon d'alimenter votre enfant, il est inégalable et bien meilleur que le lait artificiel.


   L'allaitement instaure un lien privilégié avec son enfant


Nourrir son bébé au sein impose des contacts de peau à peau fréquents avec lui. Ces moments privilégiés sont généralement très appréciés par la jeune maman. Le bébé lui aussi aime être blotti contre sa mère, il reconnait son odeur (et celle de son lait) et se sent rassuré. L'allaitement est un moment apaisant. Grâce à ces moments à deux, vous renforcez votre bien-être psychologique. Votre enfant met toute sa confiance en vous car vous lui donnez ce dont il avait besoin à ce moment précis (à savoir de quoi manger). A ses yeux, vous représentez beaucoup et vous, vous vous sentez indispensable et épanouie. 

   On favorise la santé du bébé mais aussi celle de la maman


Côté bébé, il faut savoir que le lait maternel favorise la bonne digestion. En effet, ce lait est très digeste et il diminue même les gaz ! Votre enfant qui n'a pas encore un système de défense immunitaire bien développé profite du votre car les anticorps sont présents dans le lait que vous lui donnez. Ils diminuent le nombre et la gravité des infections qu'il pourrait développer. D'ailleurs, le lait maternel protège également votre enfant en réduisant les risques d'allergies et plus tard, d'obésité.

Côté maman, il a été démontré que l'allaitement accélère les contractions de l'utérus et lui permettent de reprendre sa place plus rapidement après l'accouchement. Il favorise également la perte de poids ! Allaiter diminuerait les risques de cancers du sein ou de l'ovaire ! Voilà un argument non négligeable ! Et pour finir, les risques de dépression seraient diminués pour les femmes qui allaitent car donner le sein à son bébé déclenche une hormone qui aide la maman à se rendormir plus vite après les tétées de nuit. Une femme reposée est une femme qui se sent bien !


Voilà ! Je vous l'accorde, cet article est clairement orienté en faveur de l'allaitement maternel. Personnellement, ce sont toutes ces raisons qui m'ont poussé à choisir d'allaiter mon bébé. Si c'est bien pour lui mais aussi pour moi, alors pourquoi s'en priver ? Après, chacune est libre de choisir de nourrir son enfant comme elle le souhaite (sein ou biberon, à vous de choisir !) D'ailleurs tout dépend de la disponibilité et de la motivation de chacune. J'ai moi-même été nourrie au biberon lorsque j'étais bébé et je n'ai pas eu de problème particulier. Sincèrement, j'aimerais beaucoup pouvoir allaiter mon p'tit bout et j'espère que j'y parviendrai car je sais aussi que certaines mamans font face à des difficultés lorsqu'elles essaient d'allaiter leur enfant et finissent parfois même par abandonner (à cause de la douleur ou par manque de soutien...)


Et pour vous, ce sera lait artificiel ou lait maternel ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. bah j'étais toujours été pro allaitement maternel et en plus je vis dans un pays où le lait artificiel continue à tuer les bébés alors d'après toi j'ai choisi quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facile ! L'allaitement maternel bien sûr ^^

      Supprimer
  2. J'allaite ma puce depuis 8 mois et je ne regrette vraiment pas d'avoir fait ce choix. Ce sont les mêmes raisons que tu as énoncées qui m'y ont poussé. Je n'aurais jamais pensé allaité si longtemps et j'avoue que les débuts ne sont pas les moments les plus agréables. Mais ce sont des moments magiques et je sais que quand il faudra la sevrer, ces instants privilégiés, rien qu' à nous deux vont me manquer. La conseillère en lactation que j'avais rencontré quand j'étais enceinte m'avait dis que 80¨% de la réussite de l'allaitement résidait dans le soutien qu'on recevait. Et c'est vrai que c'est important... Et avec une bonne position et un allaitement à la demande pour bien lancer la lactation tout roule.
    En tout cas je te souhaite un bel allaitement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-) Personnellement, je me fixe déjà un objectif de six mois après on verra. Effectivement, avoir une bonne position pour allaiter son bébé est essentiel ! Avoir du soutien également. J'espère que je trouverai ces moments de complicité avec mon bébé agréables (et pas trop douloureux au début ^^)

      Supprimer
  3. Moi aussi je souhaite allaiter, j'y tiens tout particulièrement d'ailleurs. J'ai peur que ça ne fonctionne pas, je lis tellement de témoignages de mamans déçues pour qui ça ne l'a pas fait... J'accouche dans une maternité "amie des bébés" j'espère être bien conseillée pour que tout roule!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai lu aussi des avis de femmes pour qui ça n'a pas marché mais comme m'a dit ma sage-femme, il n'y a pas de raison pour que ça ne fonctionne pas ! Surtout s'il y a un doute, un problème au début de l'allaitement, il faut demander conseil immédiatement ! Surtout si tu accouches dans une maternité "amie des bébés", tu devrais être bien entourée ;-)

      Supprimer
  4. Je veux aussi tenter l'allaitement (alors que lorsque j'y pensais il y a quelques années c'était hors de question..). J'espère juste y arriver comme tu le dis à la fin de ton article. Il y a pas mal d'association qui peuvent soutenir les mamans si l'allaitement est compliqué (la plus connue: la leche league), alors je compte bien les contacter si besoin. J'avais lu qu'il ne fallait pas se décourager les premiers jours, car un allaitement bien "rodé" prend parfois plusieurs semaines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison ! Il faut bien s'entourer et ne pas hésiter à demander conseil à la maternité et ensuite pourquoi pas à la leche league si jamais tu as des doutes ou si ça ne fonctionne pas bien. Il ne faut pas se décourager, il suffit parfois d'un petit rien pour nous faire abandonner l'allaitement alors que si quelqu'un était là pour nous donner un petit coup de pouce après ça irait tout seul... ;-)

      Supprimer
  5. Allaitement pour les 3 premières donc pour le 4eme pareil.
    Les débuts ne sont pas toujours facile je te l'accorde mais c'est que du bonheur après.
    Je te conseille de te procurer une bonne crème à appliquer après chaque tétées pour éviter les crevaces et autres désagréments qui pourraient survenir au début

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le conseil ;-) Tu as une crème anti-crevasses à me conseiller en particulier ?

      Supprimer
  6. Allaitement pour ma fille (seulement 2 mois car j'ai eu une rupture de stock radicale on va dire) et là ce sera pareil. Comme toi j'ai un homme qui me soutient dans ce choix, ça aide beaucoup. De ma première expérience, sans aucun soucis côté crevasses ou autres, je retiens surtout l'impact que ça pouvait avoir sur ma patience. C'était un moment magnifique et le fait de devoir passer au biberon à été très difficile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2 mois c'est déjà super ! Il parait que même si ce n'est que pour une semaine, avoir donné le sein à son bébé (même peu de temps) est toujours bénéfique ! Après tu as eu une rupture de lait, ce n'est pas de ta faute... C'est bien que tu n'aies pas eu de crevasses en tout cas ! Je te souhaite de pouvoir allaiter ce deuxième bébé aussi longtemps que tu le souhaiterais ;-)

      Supprimer

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

✎ Après avoir lu un article, laisser un COMMENTAIRE ne prend que très peu de temps mais fait vivre le blog ! MERCI à tous ceux qui prendront le temps d'en laisser pour réagir à mes articles ✉

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░